Le tango, nouvelle forme de méditation ?

Posté dans : Non classé | 0

Parmi les différentes sortes de relaxation, il y a celle, très populaire, de « pleine conscience » où le pratiquant n’est pas dans un état de sommeil ou de transe.

Or, lors d’une expérience menée par la U.S. National Library of Medicine, il a été observé que la pratique du tango argentin avait un niveau d’efficacité similaire à celui de la méditation de pleine conscience sur le stress, l’anxiété ou la dépression. En fait, les danseurs de tango argentin arrivent au même état mental que les personnes méditant régulièrement. Et, tout comme les méditatifs, plus les danseurs sont pratiquants, plus ils arrivent à des niveaux profonds dans la relaxation mentale.

Cette étude en rejoint une autre, toujours réalisée aux Etats-Unis mais cette fois par le St Mary’s College, qui observe que la concentration est la même pour les danseurs de tango argentin et pour les méditatifs. Le niveau de stress est réduit et les capacités cognitives sont augmentées grâce à l’accroissement de l’émission des ondes alpha, les ondes que notre cerveau émet lorsqu’il se détend.